Le tai chi mandala c’est une autre technique de vigilance très sensationnelle, physique et extrême qui crée un club énergétiques d’où vois le jour clairement un état d’être. Cette vigilance comporte 4 partie de 15 minutes chacune. Les démarches de le tai chi mandala première harmonie : 15 minutesles yeux ouverts, courrez sur place; faites doucement et rendez-vous mollo de plus en plus rapidement. Montez vos genou aussi hauts que envisageable. Aspirer grandement et régulièrement tournera l’énergie vers l’interne. Oubliez le état cérébral, oubliez le corps, persévérez. 2ème harmonie : 15 minutesasseyez-vous tranquille, la mâchoire ouverte et détendue. Laissez votre corps fourrer doucement dans un phrase à partir du tub, comme un sous la brise. Sentez la brise allant de toutes sortes de utiles. Cela conduira vos forces réveillées vers le cabinet basé près du labret. Troisième harmonie : 15 minutesallongez-vous sur le dos, ouvrez les yeux et, avec la tête inoccupé, faites tourner vos yeux dans les sentiments des aiguilles d’une montre. Balayez le regard le plus largement et dans de brefs délais comme dans le cas ou suiviez la petite pic d’une grande pendule coude à grande vitesse. Cela conduira vos forces dorénavant centrées vers le troisième planète. Quarte harmonie : 15 minutesfermez les yeux et restez calme.

La production intérieure offre la liberté et l’unique manière de faire en sorte que l’on passe via cette production intérieure est de percer à le tai chi. Vigilance définit clairement dire apprendre à négliger tout ce que vous avez appris. C’est un procédé de déconditionnement. La boite a surchargé tout le monde avec les million de propositions. Le tai chi vous aide clairement à vous représenter de ce monde de propositions, à se joindre un état de motus. C’est une formule de urologue complet de votre tableau noir, il vide tout ce qui a été forcé, bourré en vous. Une fois que vous êtes vide, spacieux, silencieuse, propre, la production est créée, char du soleil se sera droit, de ce fait vous vivez dans sa lumière! Et se résigner dans la vértité de votre soleil intérieur veut dire réellement se résigner. C’est à cet endroit manière de se résigner. Les autres meurent, meurent clairement insensiblement, remuant dans une file d’attente qui est de plus en plus courte à chaque moment et à n’importe quel moment vous pouvez être le premier dans la report. Tout le monde essaie d’être le premier de la report, un grand libido d’être le premier partout. La vie simplet est dénommée vie, elle n´est pas la vie. C’est qui se veut la vie. C’est un procédé mortel atténuée ou diminuer moins généraux, un procédé de égorgement graduel. Dès le moment ou vous devenez silencieuse, pénétrant et véritable et que votre milieu intérieur est plein de joie, connaissez vous le premier goût de la vraie vie. On peut contacter cela dieu, on peut contacter cela illumination, on peut contacter cela libération, savoir de la certitude, amour, liberté, félicité, différents noms mais le trésor est le même.

Il existe de nombreuses gout pas pareils, ou alors autres au sujet de ce qu´est le tai chi mais l’approche vitale est la nécessité, pour le ajustant, d’aprehender la authentique de son état cérébral plutôt que de bagarrer avec lui. Comprenez bien que le tai chi n’a rien à venir découvrir avec la vie de chanoine ou claustral qui à envie de s’opposer de l’univers comme c’est trop fréquemment aperçu. Ce n’est pas d’ailleurs une notion ou une religion. Vous n’avez pas nécessité de enlever votre vie pour vous ouvrir à le tai chi. Le tai chi est une qualité en vous qui est clairement un désintéressement ou dit sinon une vigilance intérieure ainsi qu’une remplie raisonnement dans le moment présent. Il existe de nombreuses techniques de vigilance qui aident le néophyte à venir visiter et à entrer en contact avec son coeur : par exemple, le tai chi vipassana, le zazen, les méditations actives d’osho, les méditations tantriques, les méditations bouddhistes, etc. Etc. Mais au émotion final, le tai chi n’est pas une méthode, elle est une magnanimité, une prise de conscience si nous sommes réellement. Cette magnanimité finale est fréquemment encore bien lointaine pour nous et ainsi les techniques de méditations durent nécessaires, jusqu’à ce que le gouvernement de vigilance soit aujourd’hui, non pas clairement une expérience ponctuelle mais une fraction intrinsèque de nous même, tout comme la inspiration par exemple. C’est en nous et seulement en nous, que nous avons la possibilité de trouver la détente poche, le bien-être et le bon amour. Ces qualités ne durent pas venir de l’argent, de la reconnaissance sociale ou du associé amoureux.

Dodaj komentarz

Twój adres email nie zostanie opublikowany. Pola, których wypełnienie jest wymagane, są oznaczone symbolem *